Dans l’actualité chinoise cette semaine…

… Nous n’avons pas eu que des nouvelles réjouissantes… Je me demande parfois dans quel pays vis-je ?!
J’ai donc sélectionné pour vous les 5 actus qui m’ont le plus choquée, surprise ou amusée ! Bon week-end et… back to France next week !

Au menu:

  • Les autorités chinoises ont confirmé jeudi qu’une femme avait été obligée d’avorter à sept mois de grossesse, faute de pouvoir payer les 40.000 yuans (4.880 euros) d’amende pour non respect de la politique de l’enfant unique. Les avortements forcés sont très fréquents en Chine, depuis 1970, date de la mise en place de la politique drastique de limitation des naissances. Les urbains peuvent n’avoir qu’un enfant et les « campagnards », deux lorsque le premier est une fille. Il semblerait que le gouvernement ait promis de faire toute la lumière sur cette affaire…
  • La Chine prévoit de construire 70 aéroports d’ici à 2015. Le pays devrait compter ainsi plus de 230 aéroports d’ici la fin 2015, date à laquelle les compagnies auraient une flotte de 4.700 avions. Une bonne nouvelle pour AF-KLM !
  • Un nuage jaune de pollution recouvrait lundi la ville de Wuhan – dix millions d’habitants – qui abrite notamment les usines de PSA Peugeot-Citroën.  Un phénomène suffisamment inquiétant pour que le Consulat de France recommande de « demeurer à la maison, de fermer les fenêtres et de limiter l’usage de la climatisation ». Dans un premier temps, le Consulat a indiqué sur son site que la pollution proviendrait d’une « fuite chimique ». Mais cette version a très vite été changée, pour indiquer : « L’origine de l’épais nuage qui recouvre la ville de Wuhan depuis le début de la journée n’est, pour l’heure, pas connue. Les autorités locales se sont engagées à nous la communiquer dès que possible. » Toujours pas d’info sur ce sujet!
  • La célèbre armée de terre cuite voit grossir ses rangs: des archéologues chinois ont découvert 110 nouveaux guerriers près du mausolée de l’empereur Qin Shihuang.
  • Le village autrichien d’Hallstatt a été reproduit à l’identique, dans la province du Guangdong. Ce « clone », qui a suscité la colère de certains habitants a coûté la somme de 940 millions de dollars. Le village « Made in China » reprend à l’identique les bâtiments de la commune autrichienne dont le tourisme et l’exploitation des mines de sel sont les principales sources de revenu. Les autorités autrichiennes, au départ mécontentes, ont depuis assoupli leur position. Elles ont pris conscience de l’opportunité de publicité que pouvait représenter une telle vitrine.
Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. florence
    Juil 04, 2012 @ 13:57:52

    Charmant pays tout de même !
    Toutes les usines du monde y sont concentrées et la pollution qui va avec.
    Depuis quelques jours à Shangaï (?) la ville étant saturée et polluée, le nombre de voitures mises en circulation est limité, les nouveaux permis de circulations sont attribués par tirage au sort.
    Tu as un masque ?
    bises

    Réponse

  2. Delph**
    Juin 21, 2012 @ 17:32:38

    La première info retient toute mon attention et provoque un effroyable dégoût.
    Qui sont les monstres qui font les lois, là-bas?

    Je suis heureuse de n’être pas une femme ni une mère en Chine.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

My Beijing sweet home…

Mon tel: +86 183 016 27 553 mathilde.lereverend at yahoo. fr

Au boulot:
朝阳区光华东里8号院中海广场3号楼1601法航 1602荷航 100020
Building 3 - China Overseas Plaza
No 8 Guanghua Dongli
Chaoyang District - Beijing 100020

%d blogueurs aiment cette page :