Droit et politique dans la 2eme puissance économique mondiale…

N’étant pas spécialiste du sujet mais m’y intéressant, je souhaite laisser à votre réflexion quelques extraits parus dans Le Monde International sur le droit et la politique en République Populaire de Chine… « Choum propr’ » comme on dit dans mon Cantal natal!

  • En Chine, le droit et la politique entretiennent des rapports intimes. Le droit est souvent contrôlé par la politique et, à de rares occasions, le droit impulse la réforme politique. Chaque année, la Cour populaire suprême proclame son allégeance au Parti communiste. Une telle situation montre à quel point la position du droit en Chine est incongrue.
  • Dire que la justice n’est ni indépendante ni équitable ne suffit pas pour décrire le mal de la politique chinoise. Lorsqu’une affaire importante implique une procédure judiciaire, tout est mis en place pour en faire un spectacle. En première instance, un procès doit être public, les avocats entrent en scène, prétendant assurer la défense des accusés. Dans la salle d’audience, hormis l’accusé, sa femme et ses enfants, les bancs sont occupés par des fonctionnaires déguisés afin de donner l’impression d’un procès transparent. Ensuite ces mêmes spectateurs félicitent le tribunal devant la presse pour avoir donné l’exemple d’un procès juste et équitable.
  • Emblématique de la situation des droits de l’homme en Chine, la police a le droit, sans contrôle judiciaire et sans procès, de priver un citoyen de sa liberté pendant plusieurs années. Cette procédure fait référence à la « rééducation par le travail » (ou laojiao – voir ci-dessous).
  • Des avocats continuent à lutter pour que la Chine ne soit plus simplement un « pays de lois » mais aussi un « État de droit ». Ils veulent l’abolition du laojiao.
  • Au sein du régime, certains demandent l’indépendance du pouvoir judiciaire. Li Daokui, ancien conseiller de la Banque centrale, formule : « l’absence d’État de droit est désormais le problème majeur pour l’économie. A terme, on ne peut pas gérer une économie sans assise juridique ».

Carte des camps de rééducation: laojiao

La rééducation par le travail – laojiao, selon Amnesty International
La rééducation par le travail se fait au sein des camps du Laogai, équivalent des « goulag » en URSS. Sous Mao Zedong, le laogai était un réseau de camps de concentration et de travaux forcés pour les ennemis du Parti communiste chinois selon les « neuf catégories de nuisibles » : propriétaires fonciers, paysans riches, contre-révolutionnaires, mauvais éléments, droitistes ou droitiers, militaires et agents du Guomindang, agents ennemis capitalistes et les intellectuels pendant la Révolution culturelle.
Aujourd’hui encore, des milliers de personnes y sont détenues, sur la base de charges à la définition très vague, sans avoir jamais pu consulter d’avocat, sans jamais avoir été jugées et sans aucune forme de contrôle judiciaire. On y trouve les opposants politiques, dissidents, et étudiants présents lors des manifestations du 27 avril et 4 juin sur la place Tian’anmen en 1989 ainsi que des activistes qui reconnaissent le pape, des activistes tibétains et un nombre important de pratiquants du Falun Gong.

Les chiffres exacts du nombre de personnes détenues dans les Laogai ne sont pas connus, et les estimations varient selon les sources. Le système du laogai est estimé à plus de 1000 camps à travers les différentes régions de la République populaire de Chine. D’après le gouvernement chinois, il concerne actuellement plus de 2 millions d’individus, mais entre 4 et 6 millions selon la Laogai Research Foundation.
Pékin a officiellement reconnu que les marchandises produites dans ces camps rapportaient en moyenne 200 millions d’euros par an.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. ladrosera
    Sep 30, 2012 @ 11:32:14

    Math, Ne devrait tu pas faire un peu attention à ce que tu écris sur ton blog? Big brother veille, nous dit-on? Bisous Papa

    Envoyé de mon iPhone

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

My Beijing sweet home…

Mon tel: +86 183 016 27 553 mathilde.lereverend at yahoo. fr

Au boulot:
朝阳区光华东里8号院中海广场3号楼1601法航 1602荷航 100020
Building 3 - China Overseas Plaza
No 8 Guanghua Dongli
Chaoyang District - Beijing 100020

%d blogueurs aiment cette page :